Menu Fermer

Irlande: Les hôpitaux catholiques refusent des pratiquer les avortements

Heureusement que les promoteurs de la culture de mort rencontrent un tant soit peu de résistance. Extrait de LifeNews :

En mai 2018, l’Irlande a voté l’abrogation de son huitième amendement, retirant de la Constitution irlandaise la protection des enfants à naître. Aujourd’hui, les dirigeants du gouvernement font avancer une législation pro-avortement radicale qui légaliserait l’avortement pour n’importe quelle raison jusqu’à 12 semaines de grossesse et jusqu’à six mois dans une grande variété de circonstances. Cela obligerait les contribuables à payer pour les avortements et obligerait les hôpitaux catholiques à les fournir.Mais les autorités catholiques d’Irlande ripostent.

La Conférence des évêques catholiques irlandais a récemment publié un code d’éthique des soins de santé qui stipule que les hôpitaux catholiques ne peuvent pas pratiquer d’avortements, rapporte le Catholic Herald.« Les fidèles catholiques ne feront aucun compromis sur la question de l’avortement avec l’esprit de cet âge maléfique », a récemment écrit le père Patrick McCafferty de Belfast dans Irish News. « L’avortement est une question de vie ou de mort. Mettre intentionnellement fin aux plus vulnérables d’entre nous est révélateur de ce qui est au cœur de la société humaine, et qui doit être rejeté et combattu à tout prix. »

Cependant, les politiciens irlandais pro-avortement continuent d’insister pour que les hôpitaux catholiques soient forcés d’avorter les bébés à naître.[…]

Environ 20 hôpitaux en Irlande sont affiliés à des ordres religieux catholiques […]


Photo : DR
Article du blogue d’Augustin Hamilton (
Campagne Québec-Vie)

Les hôpitaux catholiques d’Irlande refusent de perpétrer des avortements

Recommandés pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *